CessionPME : la courte échelle pour acquérir ou vendre une entreprise

L’entreprise est une unité économique, indépendante sur le plan juridique. Elle est organisée pour produire des biens ou des services pour le marché. Pour être propriétaire d’entreprise, deux options se présentent : créer l’entreprise ou reprendre une déjà existante. L’opération de reprise ou de vente d’une entreprise est la cession. Que faut-il savoir sur la cession PME ? Trouvez la réponse ici.

La notion de cession d’une PME

Les petites et moyennes entreprises (PME) sont des entités ayant une organisation hiérarchique simple et dont les circuits de prises de décisions sont  rapides. Elles sont dotées d’un fonds de commerce qui constitue l’ensemble des éléments liés à une entreprise (nom de l’entreprise, l’enseigne, droit de bail, matériel, clientèle, marchandises et équipements). Une PME peut faire l’objet d’une vente par l’attribution de ce fonds de commerce à un tiers ; on parle alors de cession d’entreprise.

La cession d’entreprise est donc l’acte de livrer une entreprise par la vente ou la donation du fonds de commerce. Elle présente des avantages pour tout entrepreneur. Lors de la cession d’entreprise, le preneur est sûr de la qualité du fonds de commerce qui lui est cédé. Il bénéficie aussi de la clientèle déjà existante. Aussi existe-il déjà un capital social, un résultat et l’entreprise dispose d’un personnel qualifié qui a déjà fait ses preuves. Contrairement à la création d’entreprise, la cession de PME est plus bénéfique pour les investisseurs. En effet, créer une entreprise sous-entend un investissement à long terme et pour lequel un retour sur investissement n’est peut-être pas envisageable en peu de temps.

Dans l’ensemble, une entreprise reprise a plus de chance de survivre. En reprenant une entreprise, vous devenez le bénéficiaire des multiples efforts fournis par un autre pour aboutir à ce résultat. La cession PME est donc une opportunité pour avoir dans un temps record et avec moins de difficultés l’entreprise que l’on veut posséder. Et ce, sans prendre de gros risques.

L’intérêt de la cession PME

Au cours d’une cession PME, le fonds de commerce est évalué par l’administrateur judiciaire. Ce dernier est le plaideur de l’entreprise et défendre celle-ci est sa responsabilité. Il a habilité à représenter ou assister le propriétaire lors d’une cession. Souhaitez-vous acheter un bar ? Évaluez sa clientèle pour vite récupérer les fruits de votre investissement. Il faut donc garder à l’esprit qu’une entreprise à vendre ou un commerce à vendre est la meilleure option pour se lancer en entrepreneuriat. Pour créer une agence de transport ou ouvrir un lieu où camper, c’est préférable de payer une licence taxi et prendre un camping à vendre.

Lorsqu’on parle de reprise d’entreprise, vous pouvez réussir quand bien même vous n’êtes pas du domaine d’activité de l’entreprise. Un fonds de commerce à vendre, ne veut toujours pas dire une entreprise en ruine. Il peut s’agir d’une indisponibilité du propriétaire ou d’une incapacité involontaire à continuer l’exploitation de son fonds de commerce. Et si l’entreprise ne fait plus un bon chiffre, pourquoi ne pas chercher des stratégies pour renverser la donne ? C’est ce qui fera de vous un entrepreneur ; vous apporterez ainsi des solutions à des problèmes.

Les entrepreneurs ont compris tout l’intérêt d’acheter une entreprise que de la créer. Alors, les annonces de vente d’entreprise suscitent un intérêt particulier. Un administrateur judiciaire est ce qu’il vous faut lors d’un achat ou d’une vente d’entreprise afin de faire une bonne affaire.

C’est donc une évidence que la cession d’entreprise est la courte échelle vers l’acquisition ou la vente d’une entreprise.